Isotopie

 

La Manufacture Cogolin présente Isotopie, quatre variations graphiques sur le thème de la récurrence.

Tissés dans les ateliers de la Manufacture sur des métiers Jacquard centenaires, ces cinq modèles en cantres à haut-reliefs livrent une nouvelle interprétation de l’un des classiques de la maison varoise : la répétition. Un arrangement inédit dans l’harmonie de ces ateliers rythmés par le ballet millimétré des navettes et des cannes de ses lissières, composé dans le respect de sa tradition artisanale.

 

Introducing Isotopie, four graphic interpretations of recurrence by La Manufacture Cogolin

Woven in La Manufacture’s workshops on its 19th century Jacquard handlooms, four new high-relief patterns offer a new interpretation of one of the Provençal house’s classic themes: repetition. “In contrast to what we have done in recent years, we decided to work this time in a smaller scale,” explains Jean-Pierre Tortil. It is a lighthearted approach for the workshop, where the weavers perform a harmonious ballet punctuated by the rhythm of their shuttles and reeds, moving to the tune of ancestral artisanal techniques.

 

Baptisés Isotopie, Allitération, Diaphore ou encore Syllepse, des figures de style synonymes de répétition, ces quatre modèles se distinguent par la récurrence de leurs motifs symétriques. Empruntées au monde du textile avec des effets pied de poule ou de coq restylisés, ou inspirées du travail de la céramique des années 60 à 70 avec un motif façon sablier basculé sous différents angles, ces variations géométriques démontrent une nouvelle fois la modernité du savoir-faire de La Manufacture Cogolin.

Baptized Isotopie, Allitération, Diaphore and Syllepse, all stylistic devices synonymous with repetition, the distinction of each of the four designs stems from the recurrence of its symmetrical motifs. The designs borrow from the textile world with the reinterpretation of houndstooth motifs or from Sixties and Seventies ceramics with an hourglass pattern positioned at different angles. Such geometric variations are the demonstration of La Manufacture Cogolin’s ability to couple modernity with ancestral techniques.

Des jeux de pleins et de vides, de positif et de négatif ou de contrariété, qui se traduisent par des jeux de chaînes et de trames en fond de tapis, tissés avec des fils contrastés pour mieux mettre en relief le velours choisi. Un parti-pris souligné par des oppositions de couleurs vives, presque acides, tels que le bleu paon, le vert absinthe ou le jaune tournesol… Audacieux voire « borderline », ces mélanges de couleurs soulignent les reliefs et les motifs des tapis, composant au passage une harmonie chromatique surprenante à l’équilibre délicat, capable de faire vibrer la corde sensible des plus fins observateurs.

Playing with solid and void, the patterns are woven in contrasting colours to better highlight the relief patterns of the cut-pile and loop motifs, enhanced by the use of bright, almost fluorescent, tones like peacock blue, absinthe green and sunflower yellow… These daring shades are mixed together to create the textured motifs on each rug, creating a surprisingly balanced chromatic harmony to catch the sensitive eye of the most discerning observer.